english french german greek italian lithuanian russian serbian spanish
Home arrow newsitems arrow Conseil de l'Europe : Remous sur les Enfants et la loi pour Adoptions+ via Mariages d' Homosexuels

Conseil de l'Europe : Remous sur les Enfants et la loi pour Adoptions+ via Mariages d' Homosexuels

Written by ACM
Monday, 22 April 2013
20130422_193613_400


*Strasbourg/Conseil de l'Europe/Angelo Marcopolo/-
Aussi bien le Président de l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe, Jean-Claude Mignon, et son Rapporteur Général pour les Droits des Enfants, Dr. Stella Kyriakides, que le Président du plus grand Groupe Politique d'EuroDéputés (célui des ChrétiensDémocrates du Parti Populaire Européenne), Luca Volonté, ont exprimé, chacun de sa façon, leur préoccupation vus a vis un projet de loi très controversée en France, qui a déjà suscitée des réactions populaires d'un rare ampleur, surtout quant au sort des Enfants qui risquent d'être ainsi soumis à l'autorité d'homosexuels et/ou de naître de manière artificielle/technocratique, pour la 1ère fois dans l'histoire de l'Humanité dans un grand pays à population nombreuse.

monde_invalides_mpt_400

Ils s'exprimaient en marge de la session plenière de l'Assemblée Parlementaire paneuropéenne du CdE, (qui a 47 Etats-Membres, y compris la Russie, les USA, Japon, etc. ayant un statut d'observateur),  la veille du vote apparamment final d'une loi très controversée qui cherche à imposer contre la volonté de la Majorité du Peuple en France non seulement le "marriage" entre homosexuels, mais aussi l' adoption d' enfants par des couples homosexuels, ouvrant inevitablement (quoi qu'en prétendent certains de ses auteurs, conscients de sondages négatifs sur ces points) la voie même vers la Gestation pour autrui, avec l'exploitation des "Mères Porteuses", ainsi que la PMA (Procreation Médicalement Assistée), l' IVF (In vitro Fertilisation), avec Tests PreNatales, etc., qui ménacent d'abandoner dangereusement la procréation Humaine à une caste incontrôlée de Technocrates, fragisilisant, par contre, encore davantage les Naissances Naturelles dans des Familles Naturelles Homme-Femme, notoirement frappées aussi par la Crise Economique Globale, l'évolution (souvent provoquée) des moeurs, etc.,

jean_claude_mignon_400


- Un journaliste russe, prennant la parole lors de la conférence de presse habituelle du Président de l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe, souleva d'emblée une question sur "la loi sur le mariage pour tous (qui) sera adoptée par les députes de l' Assemblée Nationale en France demain", s'interrogeant de "l'attitude" de l' organisme PanEuropéen des droits humains "vis a vis ce projet de loi" controversée, et, plus particulièrement, sur le fait que la situation, déjà délicate, "de l' adoption d' enfants" risque de "se dégrader" considerablement "puisque des pays comme p.ex. le Russie ont déjà dit qu'ils réviseraient leurs accords bilatéraux avec la France après la réalisation des mariages homosexuels".


- Après avoir rappelé qu'il avait, "en tant que Président" de la PACE,  soutenu, avec un vote décisif face à un "pat" entre deux franges opposées mais "à égalité" dans le Bureau de l' Assemblée Paneuropéenne, "la décision de  créer un rapporteur chargé des LGBT", "expression" que "je n'aime pas trop",  comme il a rappélé, le Président Jean-Claude Mignon a clairement annoncé qu' "en ce qui me concerne, en tant que députe français, je ne voterais pas le projet de loi qui seras soumis demain à un vote solennel à l' Assemblée Nationale".


- La raison principale de son réfus ne tient pas tellement au fait qu'il serait "opposé au mariage pour tous", mais surtout "parce que je considère qu'il y a un certain nombre des problèmes qui ne sont pas résolus,  notamment celui de la Procréation par Assistance Médicale et celui concernant l' Adoption des Enfants", a dénoncé l'expérimenté Président de l' Assemblée Parlementaire de l' organisation PanEuropéenne chargée de veuiller sur les Droits Humains, la Démocratie et l' Etat de Droit sur 47 pays comprenant près d'un milliard de citoyens.
-------------

 mignon_400_03

+ Entre temps, le nouveau Rapporteur Général du Conseil de l' Europe sur les droits des Enfants, leader de la Délegation nationale de Chypre, Mme Stella Kyriakides, (qui est aussi professionellement Psychologue spécialisée aux Enfants, ayant fait des études et récherches post-universitaires en Angleterre, etc., avec une longue experience sur tels sujets), parlant à "EuroFora", a annoncé son intention de consulter le comité responsable au sein de la PACE afin de prendre position plus particulièrement sur le sujet des enfants (souvent provenant des Familles naturelles pauvres et/ou opprimées, etc. à travers le Monde), qui risquéraient d'être livrés à l' autorité de couples homosexuels par adoption, voire, plus tard, GPA et/ou PMA, IVF, etc., si ce projet de loi controversée et vivement critiquée par la majorité de la population française (selon plusieurs sondages concordants, qui citent des pourcentages d'opposants majoritaires et grandissants, au fur et à mésure des manifestations populaires qui se sont étendues à Paris et ailleurs dans plusieurs autres villes à travers le pays entier).

 paris_manif_for_family_c._bionc_overall_eifel_400_400

Mais, Dr. Kyriakides a aussi observé que, comme il a été clairement confirmé à "EuroFora" même par le Directeur de toute l' Assemblée Parlementaire paneuropéenne, l'experimenté Wojciech Sawicki (Polonais), en tant que Rapporteuse Générale du Conseil de l'Europe, (titre spécial, ayant été attribué à un nombre limité de parlementaires paneuropéens qui ont été élus par leurs collégues afin de s'occuper, chacun d'un domaine spécial concernant les Droits Humains, la Démocratie et l' Etat de Droit, etc), elle est déjà officiellement habilitée par le CdE pour s'exprimer sur tout ce qui concerne, de près ou de loin, la protection des droits réconnus par la communauté paneuropéenne et internationale aux enfants.


A cet égard, entre autres, p.ex., au moins la Convention du Conseil de l'Europe sur "la Protection des Enfants contre l' Exploitation et les Abus Sexuels", oblige chaque Etat-Membre à prendre des "Mésures, législatives au autres, nécessaires pour Prévenir toute forme d' exploitation et d'abus sexuel concernant les Enfants, et pour Protéger ces derniers", selon son article No 4, (Chapitre II, dédié aux "Mésures Préventives"), etc.


Selon le plus récent Bulletin d'Information de l'APCE qui vient d'être publié au mois d' avril, dans un Editorial signé par Dr. Kyriakides,  le Conseil de l'Europe va donner "un nouveau départ" à sa "Campagne Un sur CINQ" (la proportion d' enfants estimés d'avoir à affronter au moins un Abus par rapport à l'ensemble, i.e. environ 20% en moyenne), surtout à partir d' Autumne 2013, "afin de briser le silence, et de faire entendre la voix des enfants, qui ne s'exprimaient pas jusque-là", grace aussi à la Convention du Consel de l'Europe sur la protection des enfrants contre l'exploitation et les abus sexuels, (connue aussi comme "Convention Lanzarote), qui "est dévenue l' étendard de nombreux Etats membres du CdE dans la bataille pour la protection des enfants et la lutte contre toute forme d'abus et d'exploitation sexuels concernant les enfants" : Un "problème qui était auparavant entouré de silence, de peur et de stigmatisation", où "ce silence mettait les enfants dans une position encore plus Vulnerable", comme elle denonce.


Ainsi, la Rapporteuse générale du Conseil de l'Europe sur les enfants appelle tous les Etats-membres, surtout, de "renforcer le Développement des services de Protection de l' Enfance", invitant à "davantage d' initiatives et engagements" d'agir efficacement contre "les abus" qui "sont ... ceux dont on parle le moins, mais aussi ceux qui entraînent de consequences particulierement Néfastes, et un Risque plus élevé de comportements antisociaux, car les enfants ... risquent de se taire plus longtemps", tandis que "les abus sexuels sur les enfants ne connaissent pas de frotières et doivent être combattus efficacement".
---------

20130422_192220_400


-  En tout cas, "le Conseil de l'Europe, comme gardien de la Démocratie et des Droits humains, doit montrer qu'il se tient près des Citoyens" qui protestent massivement en France maintenant, comme aussi en d'autres pays à divers autres moments (y compris même aux USA, la Russie, etc), contre ce projet de loi controversée sur le mariage d' Homosexuels, adoption d'enfants y comprises, (et qui ouvre objectivement la voie vers la Gestation pour autrui, la Procréation Medicallement Assistée, la Fertilisation in Vitro, les Tests PreNatals, etc. pour plusieurs milliers de cas), a souligné à "EuroFora" le Président du plus grand Groupe Politique dans l' Assemblée Parlementaire du CdE, célui des Chrétiens-Démocrates/Parti Populaire Européen, Luca Volonté (Italien).

mpt_21_mars_400

Le Président Volonté, qui s'interesse aussi à examiner les denonciations de Violences Policières contre les larges Manifestations Populaires à Paris et ailleurs, (dont le charactère apparament démésuré et excessif, dans divers cas, risque aussi de faire l'objet d'un Recours réussi auprès de la Cour Européenne des droits de l'homme), est aussi Rapporteur du Conseil de l'Europe sur "les Violations (des droits de l'homme) commises contre des communautés Réligieuses", qui sera débattu en Public et voté le mercredi 24 avril, lors de cette session Plénière de l' Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe à Strasbourg.

mpt_vlo_400


En plus, une Declaration officielle, signée par plusieurs EuroDéputés de divers groupes politiques et/ou pays,  à l' initiative du Président Volonté (qui a déjà fait adopter par le CdE son Rapport sur la Famille), récemment publiée et mise en circulation par le Conseil de l'Europe, appelle à défendre "le Droit à une Famille, unité Naturelle et fondamentale de la Société", "fondée sur le Mariage entre un Homme et une Femme", qui "a droit à la Protection de la Société et de l'Etat", et, "par sa nature, convient seule pour donner Naissance et élever des Enfants", où, les eurodéputés de l'APCE  aussi "font leur le Droit International concernant les droits de l'homme (et de l'enfant) qui oblige les Etats à promouvoir et à protéger les Droits de la Famille Traditionelle".

 (V. :http://www.eurofora.net/newsflashes/news/coeprotectionofnaturalfamilyandchildren.html )

 

(../..)

EUDigitalMedia

Statistics

Visitors: 28229554

Archive

Login Form





Remember me

Lost your Password?
No account yet? Create account

Syndicate

RSS 0.91
RSS 1.0
RSS 2.0
ATOM 0.3
OPML

Other Menu

Sarkozy and Merkel want deals with Obama on European Security at Strasbourg's NATO 2009 Summit

oscenato
------------------
In parallel but concording moves, EU Chair, French President Nicolas Sarkozy and German Chancellor Angie Merkel both invited this week US-President elect, Barack Obama, to discuss important deals breaking new ground on European Security during the NATO's 60 Years Anniversary Summit of Heads of State in Strasbourg, where Obama is expected to make his 1st visit to Europe as a President on April 2009.

Merkel focused mainly on smoother NATO - EU Defence and Security policy cooperation, while Sarkozy spoke about PanEuropean Security, associating both Russia and the USA, proposing to freeze missile and shields' deployement until an agreement is reached.

But both tackled some hard nuts to crack : Turkey's VETO against the participation of EU Member Cyprus to EU-NATO cooperation, and Russia's anouncement on deployment of missiles up to Kaliningrad, at EU's belly, in reply to USA's wish to set up missile shields in EU States such as Poland or Czech Republic, etc.


---------------------
- "Certainly...one of the points that we'll dicuss with the New US President", Barak OBAMA, "who will come f'or the 1st time in Europe as president, at the NATO Summit", co-hosted by France and Germany in Strasbourg, ""concerns, above all, the European Security and Defence Policy" (ESDP), and "the relations between NATO and its partners", with whom it should "work together", anounced earlier this week Merkel.

We must find "a reasonable and adequate concept to articulate NATO and European Security and Defense policy", because of a "series of practical issues, sometimes difficult to understand", but that "we must discuss".

nato__merkel

- "An example" of that is "the issue of Cyprus and Turkey", said Merkel, where Ankara raises problems "from Kosovo up to Afghanistan", as also CoE's chair, Swedish Foreign Minister Carl Bildt recently observed in Strasbourg replying to EuroFora's questions.

- "We must do something to smoothen this problem for good, and not only on a case-by-case basis, laboriously negotiated each time". Here, we must find "a reasonable and adequate concept to articulate NATO and European Security and Defense policy", Merkel stressed.

- "With good will from all sides, it could and should be posible. Germany wants also to help on that". Otherwise, "the coming generations will not understand why it took Decades to do so". But, if we "don't even achieve that for Decades, this would be an Historic Failure !", the German Chancellor warned

- "I think that our American partners are increasingly realizing that", Merkel said, pleading for "a stronger European Security and Defence policy, with which, I believe, the Atlantic Security Partnership can also strengthen and solidify".

Meanwhile, USA is also due to take in 2009 a special status inside EU-led EUROCORPS, the European Army HeadQuarters, based in Strasbourg.

Merkel said that after meeting in Berlin with NATO's Secretary General, Jaap de Hoop Scheffer, earlier this week, precisely in order to "prepare NATO's Summit", scheduled for the beginning of April 2009 in Strasbourg.

Scheffe, knows well Strasbourg, since he chaired the CoE, as Holland's Foreign Minister, when he brokered a controversial deal precisely on Turkey and Cyprus about the implementation of ECHR judgements on Greek Cypriot displaced persons' houses and properties in 2003. He returned later at least once, for a WEO meeting at the CoE, where he precisely had highlighted such EU - NATO issues.

EU Commission's 2008 Report on Turkey has just observed that, on European Defense - Security policy, "Turkey continues to object to EU-NATO Cooperation which would involve all EU Member States". "This created Problems for EU-NATO co-operation in the context of Civilian ESDP missions, in particular in Kosovo and Afghanistan".
----

uerussie_400 

 French EU Chair, President Sarkozy and Merkel are visiting Washington on Friday and Saturday for a Global G-20 Summit with current US President George Bush, on the sidelines of which are expected preparatory contacts with US President-elect Obama's entourage, even if himself might stay in Chicago until he takes over on January 21.

Before going to Washington, Sarkozy concluded today an UE - Russia Summit with Dmitry Medvedev, where they "spoke in length on PanEuropean Security" :

- As EU President, I proposed that we meet on mid-2009 in a framework such as OSCE's in order to set the foundations of a Future Pan-European Security, which would associate Russia and USA, and that, meanwhile, nobody speaks about deploying missiles or shields, which complicate the situation".

- NATO's Summit in Strasbourg-Kehl, on April 2009 is a perfect occasion to discuss with our American friends and to prepare a possible OSCE Summit for these issues f.ex. for June or July", Sarkozy concluded.

- We must all abstain from Unilateral measures" dangerous for Europe's security. "Russia only reacted to decisions taken by some other countries. But if they are ready to cooperate, we are ready to discuss. EU could be an intermediary", added Russian President Dmitry Medvedev, before going himself too at the Washington G-20 Economic Summit.

Polls

2009 EU Elections were won by Parties against Technocracy and Turkey's controversial EU bid, while the 1999-2004 Majority Abstention trend decelerated. What should be done in 2009-2014 ?

Results

SMF Recent Topics SA

Copyright (c) 2007-2009 EIW/SENAS - EuroFora.net. All rights reserved. ISSN 1969-6361.
Powered by Elxis - Open Source CMS.