english french german greek italian lithuanian russian serbian spanish
Home arrow newsitems arrow Ministre allémand de finances Schäuble à Eurofora: Ménace d'Hollande contre Traité d'€uro =Cauchemar

Ministre allémand de finances Schäuble à Eurofora: Ménace d'Hollande contre Traité d'€uro =Cauchemar

Written by ACM
Saturday, 04 February 2012
20120204_12.11.30_400


*Strasbourg/rencontre CDU-UMP/Angelo Marcopolo/-L' avénir de l'Europe, et son moteur : la coopération Franco-Allémande, sera, en fait, un enjeu crucial au élections présidentielles de 2012 en France, aussi parce qu'ils risquent d'être compromis par la ménace du candidat "Socialiste", M. Hollande, de remettre en cause le nouveau Traité pour la Gouvernance de l' €urozone, que viennent de décider et confirmer les récents Sommets Européens de décembre 2011 et janvier 2012 (v. NewsReports d'"EuroFora" de ces 2 Sommets de l'UE), a dénoncé, en substance, le plus populaire homme politique en Allemagne, à côté de la chancelière Merkel (64-65% aux dernières sondages); l'experimenté Ministre des Finances, Wolfgang Schäuble, répondant à une question d' "EuroFora", qui a averti contre le "danger" ou "cauchemar" de provoquer ainsi un "drame" ou même une "Catastrophe" au détriment de l' Europe, (v. infra).


Schaûble était à Strasbourg, coeur et symbole du "moteur" Franco-Allémand de l'Europe, et a fortiori de l' €urozone, à l'occasion d'une rencontre d' élus politiques, eurodéputés, députés nationaux et locaux ou régionaux, etc., entre les 2 patis au Gouvernement, CDU allémande et UMP française, des deux côtés du fleuve Rhin, ensemble avec le President du plus grand Groupe Politique au Parlément Européen, celui des ChrétiensDémocrates/PPE, eurodéputé français Joseph Daul, ainsi que le Ministre français pour la Décentralisation Térritoriale, Président de la Région d'Alsace, Philippe Richet, dans une réunion organisée par le Président du Groupe d'Amitié Franco-Allémande à l' Assemblée Nationale et au Bundestag, député Yves Bur, qui avait invité "EuroFora" et autres journalistes.


- Dépuis "ce matin, nous sommes dans une Actualité Politique Intense", a prévenu d'emblée le Président Bur, en réponse aux questions d'"EuroFora" dans une conférence de Presse qui a été interompue par l'obligation de Schäuble de participer aussitôt à "une télé-Conférence des Ministres des Finances de  l' "EuroGroupe" sur les négotiations en cours pour trouver une solution au problème de la la dette provoquée en Grèce, qui a, apprament duré environ 3 heures, entre 13 et 16h cet après-midi, la veille d'un Sommet Franco-Allémand crucial, prévu pour lundi à Paris, avec le président français Nicolas Sarkozy et la chancelière allémande Angie Merkel :

- "Auparavant souvent consacrées aux questions de coopération transfrontalière, etc., c'est exceptionellement que cette réunion CDU/UMP à Strasbourg soit, par contre, presqu'entiérement consacrée aux plus grandes questions politiques d'actualité en France et en Allémagne sur l'Europe", a observé à "EuroFora" un officiel allémand experimenté : Les élections en France et l'Eurozone, etc.
-------------------------------------------      
- Ainsi, la question soulevée par "EuroFora" demandait, en substance,  de savoir si le récent mouvement vers l' "Integration" Franco-Allemande", initialement lancé dépuis 2010 lors du Sommet Franco-Allémand Sarkozy-Merkel au Freibourg voisin, (v. NewsReports publiés par "EuroFora" le 12/2010 d' Offenbourg et Freibourg, successivement), et ensuite répris aussi par les plus récents Sommets de l'UE et surtout de l'€urozone à Bruxelles, avait, aujourd'hui, "un signal, concret mais symbolique", aussi bien pour les deux pays et la coopératin fra,co-allémande; ai,si et surtouit, pour l'actualité au reste de toute l' €urozone
--------------------------------------------
 - "Au contexte actuel, la coopération franco-allémande  est dévenue ... nécessaire pour le développement de l'Europe", et "on ne peut même pas imaginer de révenir en arrière", a commencé à répondre à la  question d' "EuroFora" Schâuble.


- Plus particulièremnt, "les Francais ont aussi un Vote très important devant eux, cette année, (l'élection Présidentielle de mai 2012),  auquel la coopération franco-allémande semble être dévenue un enjeu important d'actualité.


 - "En lisant les Médias français on vient d' y voir tout un grand Débat la-dessus, mais aussi un Débat qui pourrait parfois dévenir Dangéreux" :


- Car, aujourd'hui nous somes résolus à signer ensemble un Traité (pour a gouvernance de l' EuroZone), mais certains ménaceraient de rémettre en cause le Traité (pour la gouvernance de l' €urozone, décidé par le Conseil de l'UE à Bruxelles dépuis le 9 décembre 2011, et confirmé aussi par le 1ère Sommet de l'UE et de l'€urozone de l' année 2012, au début de cette sémaine : v. NewsReports d' "EuroFora" dépuis Bruxelles).


- Pourtant, "ce serait une Catastrophe pour l'Europe si le Traité de l'€urozone était mis en cause, a-t-il averti l' experimenté Ministre des Finances de l' Allémagne, faisant manifestement réference aux ménaces du candidat du Parti "Socialiste", M. Hollande, de rénégocier à nouveau le Traité qui prévoit, en substance, l' adoption de la "Règle d'Or" de rétour à l'équlibre Budgétaire, sous contrôle judiciaire, pour tous les pays-membres, en echange de l'etablissement d'un Fonds Européen de Stabilité Financière doté d'envrion 500 milliards d' €uros, suivi et assortit, aussi, d'une décision supplémentaire de commencer à stimuler la Croissance en réoriantant 83 milliards € d'urgence vers les PMEs, les jeunes, etc.


- Puisque, "si l'on se résout à ré-signer un Traité en 25 ou plus de pays (c.a.d. les 17 membres de l' €urozone, plus d'autres pays-membres de l'UE intéressés), on ne s'en sortira pas", a-t-il averti Schâuble.


=> - Ainsi, "ce serait un Cauchemar (Drame) si la France n'était plus dirigée d'une manière firme et rigoureuse". Car, "dans la situation actuelle, (de Crise Globale), nous (Allemagne) avons bésoin d'une constante cooperation avec une France forte",  a-t-il conclu, faisant manifestement réference au Gouvernement mis en par le président Sarkozy;  
----------------------------------
    - "J'estime beaucoup Wolfgang Schaüble, une grande personalité européenne, que je suis amené à rencontrer souvent, à Berlin ou en France, etc., "Pour moi, en tant que Visionaire, sur l' €uro et sur l' Europe (en général), c'est vraiment un des Pères de l'Europe. Un de ces "anciens" qui devraient inspirer l'Europe", a observé l' eurodéputé Joseph Daul, Président du plus grand groupe politique au Parlément Européen, celui des chrétiens-démocrates/EPP,

20120204_12.26.25_400

     Aujourd'hui, il vient de nous dire que "la situation de la zone €uro serait comme un long tunnel au fond duquel nous venons d'y voir la lumière", souligna le Président Daul pour Schäuble.en réponse à une autre question d' "Eurofora".


    + L' eurodéputé allémand Andreas Schwab, membre du Bureau au Groupe des Chrétiens-Démocrates/PPE, parlant à l' "EuroFora", a expliqué que cette vision du Ministre Schaüble sur la situation actuelle de l' €uro était fondée notamment sur les faits récents d'obtention de bons taux d' intérêt pour le réfinancement de l4Italie et l' Espagne récemment, ainsi qu' à la  robustesse du Plan de réformes italien. Mais, tout cela devrait se stabiliser aussi à long term, tandis qu'il nous reste encore à resoudre la question de la Grèce".


-----------------------

wschuble_bundestag_400


En fait, selon les idées que Schäuble vient aussi de soutenir récemment au Bundestag de Berlin, avec des "réformes structurelles" adéquates (notamment pour gagner en "Compétitivité", concept-clé, cher à la Chancelière Merkel), et une réduction des déficits qui se soucie de la croissance, l' objectif est de dévenir à la fois le "locomotive de croissance" et l' "ancrage de stablité" de l'Europe, ("Wachstumslokomotive in Europa. + Stabilitätsanker"), avec ce qu'il appele "Wachstumsfreundliche Defizitreduzierung" : Cad. une réduction des déficits qui est favorable à une croissance" (vraiment "durable, et pas seulement ephemère", comme le Président Daul vient de souligner aussi au débat du Parlement Européen à Bruxelles le lendemain du Sommet de l'UE, distinguant clairement entre le choix fait en Europe, d'investir à l'innovation pour augmenter la productivité de l'UE au sein du Monde, et celle des USA, qui se compose à la fois de cela, mais aussi de tentatives inflationistes classiquss, augmentant leur dette et le volume d'argent en circulation, (ce qui devrait, manifestement, commencer à tourner à l'avantage de l'Europe bientôt dans la compétition mondiale, via le commerce extérieur).

----------------------------------

Par contre, le Président Daul était très critique vis a vis la prétention du candidat "Socialiste" à l' élection présdentielle de 2012, Hollande; d' avoir assez d' argent pour embaucher encore plus d'employés au service de l'Etat et du Secteur Public en général, (ce qui explique, en fait, aussi son opposition au nouveau Traité pour la Gouvernance de l' €urozone : v. supra) :


- "Si l'on continue comme ca, en faisant du bla-bla, soit l'€uro éclate, soit on se trouve déhors. C'est ca qui va se passer, et plus vite qu'on ne le pense. On est déjà dans une situation difficile pour trouver de l'argent sur le marché. Il faut prendre ca au sérieux.  Aujourd'hui, on a l'example de la Grèce, du Portugal, de l'Irlande, de l'Espagne et de l'Italie, et c'est dévenu plus facile à comprendre. Mais, lorsqu', il y a 5 ans, je disait qu'il fallait suivre l'example de l'Allémagne (v. supra) et faire reporter célà au moins en partie sur la TVA, etc., on me prenait pour un zombie", denonca-t-il, parlant ensuite à des Journalistes de Strasbourg, y compris "EuroFora".

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      - "Vous savez comment j'ai appris cela ? C'était lorsqu' un jeune collègue eurodéputé avait été élu Premier Ministre de Léttonie. 3 semaines après, il vient me voir dans mon bureau, et il me dit : - "Joseph, il faut que tu nous aides. A la fin du mois je ne peut plus payer  les fonctionaires, ni les retraites !". Mais, j'ai dit alors, ca n'existe pas ! En effet, il y a 5 ans, persone n'aurait crû qu'un Etat risque de ne plus pouvoir payer ses fonctionaires. Mais, même Straus-Kahn il a constaté, alors, qu' au niveau de l' endettement de ce pays,  je ne peut plus faire passer le truc (au marché) comme il m'a dit, et il faut qu'ils réduisent de -35% les salaires, et de -20% les retraites. Je reflechis, et le lendemain, lorsque le Première Ministre me démande mon conseil, je lui propose de dire à ses citoyens que, si vous me faites Confiance, il faut qu'on réduise - 35% les salaires et - 20% les retraites. Dans ce cas là, je peut vous faire payer 80% de vôtre retraite. Si vous ne me faites pas confiance, si vous voulez manifester et foutre le pays en l'air, dites le moi, et je démissione, car je n'ais plus d'autre choix. Il a suivi mon avis, et il a été élu 2 fois dépuis, il a dû faire, une première fois, avec une coalition, et récemment il vient d'être réelu", conclua-t-il, parlant manifestement de Valdis Dombrovskis, ex-eurodéputé du parti "Nouvelle époque", 3 fois prémier ministre, à la tête de nouveux partis politiques qui focalisent sur la lutte contre la Corruption.


- "On n'est pas conscient du fait que ce qui est arrivé à la Grèce et d'autres pays européens (concernant surtout le rencherissement du crédit aux marchés financies, seul moyen pour les pays-membres de l'€urozone de faire du Keynesianisme par déficit budgétaire, vu que la création monétaire a déjà été tranferée à la Banque Européenne centrale dépuis longtemps), pourrait, à terme, arriver un jour aussi en France", denonca-t-il, concernant l'attitude notamment du PSoc.


+ En fait, il y a plusieurs domaines sur lesquels on pourrait faire des économies, pour ne pas parler de l'argent parfois jetté par les fehnêtres au niveau de certaines collectivités locales... P.ex., recemment je lisait qu'on donna moins d' 1,5 pour un Hôpital local, mais plus de 2,5 millions € pour (protéger)... le Hamster ! Manifestement, on gagnerait beaucoup en appenant à distinguer l' essentiel du sécondaire, voire même superflu", critiqua-t-il.

+ En même temps, au niveau Mondial, p.ex. le prix de l' alimentation est sur une pente, comme plusieurs autres matières premières. P.ex., Il y a 4 ans, et pour envrion 30 années, le prix de la viande en Argentine ou Brazil, etc., c'était 1 $ au producteur. Mais, aujourd'hui nous sommes à .. 3,20 €  sur les marchés Mondiaux !
+ Recemment, un dirigéant Chinois me disait qu'on vient de découvrir qu'il y en avait +200 Millions de Chinois de plus de ce qu'on pensait auparavant. S'ils mangent un steak-haché par jour, vous imaginez quelle masse d'aliments en plus cela signifie ?..
=> Si l'on ne fait pas attention, on est en train d'être dépassés (par( la Compétition Mondiale), sans qu'on mette du clignontant. C'est-ce qui peut nous arriver à tout moment"; avertira-t-il.


------------------------------------------------
"Proximité" + "Liens pesonels" facilitant Integration franco-allémande et de toute l'€urozone
--------------------------------------------------
L'experimenté Ministre des Finances de l' Allémagne, est sorti de la réunion Franco-Allémande de Strasbourg côte à côte avec le Président du plus grand Groupe politique au Parlément Européenne, l'eurodéputé français Joseph Daul, ...."tous ces deux personalités européennes-clé, habitant près de 25 kms l'une de l'autre (à Offenbourg and Pfetisheim, respectivement), ce qui est rémarquable", comme a-t-il observé un autre participant allémand, parlant aussi à l'"EuroFora"...


Des liens étroits et aisés entre personnes-clés, comme aussi dans le couple politique de longue date au niveau des leaders Franco-Allémands Sarkozy et Merkel, que le Parti "Socialiste" français serait manifestement incapable de réproduire, aujourd'hui, vu qu'il ne dispose, actuellement, d'aucun poste important dans aucune institution Européenne ou PanEuropéenne, ni dans le Parlement de l'UE (après le récent echec de l'eurodéputée Trautmann de concurencer l'eurodéputé autrichien Swoboda à l' élection pour le poste de Président du Groupe Socialiste), ni dans la Commission européenne, ni au Conseil de l'Europe, (où c'est encore un député UMP, Jean-Claude Mignon, qui vient d'être élu Président de son Assembée Parlementaire pan-européenne), etc.

------------------------------------------

 - "Je crois qu'ici nous sommes determinés d'aller en avant", car "nous avons fait des Choix Politiques qui correspondaient aux bésoins réels". "Les rencontres entre nos deux partis (CDU/UMP) ont été des lieux où un certain nombre de ces  choix concrets ont été initiés", ..."des choses concrètes que nous allons continuer à développer sur le terrain",.. .(Car)  Ici, il y a une vraie proximité pour méner ce combat commun", parceque "je crois que nôtre region est au Coeur de l'UE et veut être exemplaire dans cette construction de l'Europe, qui se fait (aussi) au niveau des territoires frontalieres", déclara aussi en réponse à "EuroFora" le President du Groupe d'amitié franco-allémande à l' Assemblée Nationale, député-maire Yves Bur.                   
------------------------------------------
- <<La "Convergence des modèles que nous appliquons" et la "proximité" nous permt d'être en quelque sorte exemplaires pour que cela puisse servir aussi ... ensuite, à l'ensemble>> de l'UE,  a-t-il souligné aussi le Ministre Ministre français pour la decentralisation territoriale, et Président de la Région Alsace, Philippe Richert , intégrant la coopération franco-allémande, régionale and nationale, dans une cohérence européenne.


-------------------
"Zeit-Geschichte" 2012 = Mêmes débats Médiatiques des deux côtés du Rhin..
----------------------
Entre-temps, un cadre allémand haut placé, avec une experience de plus de 15 ans dans la coopération franco-allémande transfrontalière près de Strasbourg, a dit aux "EuroFora" que c'était, maintenant, "la 1ère fois que j'ai vu parler de la même chose, des mêmes questions politiques d'actualité, dans les informations des Médias : C'est un autre "ZeitGeschichte", complétement différend de ce qui était le cas au Passé", il a constaté surpris. 

 

(../..)

 

***

(NDLR : "DraftNews", telles qu'ils ont été déjà envoyées aux abonnés/donateurs d' "EuroFora" plus tôt. Une version finale, plus précise et complète est dûe, dès que possible, selon les développements afférents en cours).

***

Multi-lingual Interface

Statistics

Visitors: 25337076

Archive

Login Form





Remember me

Lost your Password?
No account yet? Create account

Syndicate

RSS 0.91
RSS 1.0
RSS 2.0
ATOM 0.3
OPML

Other Menu

imag0081_400


Speaking exclusively to "EuroFora", the New EU Parliament's President, former Polish Prime Minister, ChristianDemocrat/EPP MEP Jerzy Busek, welcomed proposals by EuroFora about innovative ways for EU Citizens to attend EU debates before important final decisions which affect people's lives.

- "We (EU Parliament) must be transparent", Buzek stressed from the outset.  "We must have clear answers also for delicate questions. If we don't touch a problem, you must know why, and when shall we decide in the nearest future".. "Because "we (EU) must think about Europeans, first of all : They don't understand well what is going on in the EU. So, it's our duty to inform them, to make discussions here more interesting".

"EuroFora" congratulated President Buzek for the anouncement he made, from the 1st day of his election in Strasbourg (on Tuesday, 14 July 2009), on his intention to make  transparent debates, exchanges of views, etc. before the final adoption of decisions in EU Parliament's Plenary, when issues are evolving inside Committees, (See earlier publication).

And we reminded, in this regard, that "EuroFora" has been advocating a project for EU Citizens' active involvement in pluralist EU debates before important EU decisions, since more than a Decade : 1997-2007+

- "Thank you. We (EU Parliament), indeed, have exciting debates", Buzek replied. But, in practice, "without a possibility for our Citizens to see them, not even by the Press, the Radio or TV, etc., because it is in Committees", he regreted.

- "But, they (i.e. Media, Citizens, etc) might interact with you, with MEPs, etc, May be we can imagine something", "EuroFora" proposed.

- "Yes, (but) it needs, a quite new idea", Buzed observed.

- "Why not through some innovations ?", "EuroFora" suggested.

- "Innovation ? That's it. Fantastic  New Information Technologies !", Buzek realized.

- "Precisely, "EuroFora" has such a project, since more than a Decade (1997-2009), to use new technologies for public debates before major EU decisions are taken", we reminded.

- "If you have such proposals, please come to us, come to us. We must" do something, agreed the new EU Parliamen's President.

buzek_chairing_400 

    This fits with Buzek's main stance, expressed at EU Parliament's plenary earlier this week in Strasbourg, that the European Union must succeed to overcome a "Crisis of Trust" vis a vis EU Citizens. (See previous EuroFora publication).

    For that purpose, obviously information and debates are valuable, but purely instrumental, procedural means which can help focus on, and highlight a substantial content, attractive to EU Citizens, which needs to be determined by other, political, and not mediatic factors.  

    Buzek spoke about the urgent need to overcome the Global Economic Crisis,  the struggle for Human and Civic Rights, Democracy, etc., the Eastern Partnership, links with Russia, strategic partnership with USA and emerging countries, etc.

    But he also used (while speaking both to "EuroFora" and other Media) the expression : "The Europeans", for EU Citizens. This points right towards what several important EU leaders (including French President Sarkozy, German Chancellor Merkel, etc) have started to highlight particularly during the recent years : That there is a vital need, and an historic opportunity, for the development of a European Conscience, to stimulate e renaissance of a European Identity able to attract Popular support, for the EU to become a strong player in a Multopolar World : In other words, the revitalisation of a project for a "Political Europe".

    By a coincidence, this was indirectly but surely reminded, earlier in Strasbourg, by another ... Busek (this time with a "s") : 

busekcoe_400

    Speaking to more than 650 participants from CoE's member countries, at the conclusion of the 2009 Summer University of its Political Schools, Erhard Busek, (with an "s"), former vice-Chancellor of Austria and EU Coordinator for South-Eastern Europe, pointed at the current need to revitalize Europe's "Identity", forged by Greek philosophy and Roman Law, Christian values and Enlightment's ideas, etc. through the ages.     

- "We have almost the same name with Jerzy Buzek (EU Parliament's new President, who is a former Polish Prime Minister), because both our Families come ...from  the same village, located at the Heart of Europe, which was often shared between Poland, Germany and the Czech Republic. But my family emmigrated a long time ago to Austria, while Jerzy Buzek's family remained in Poland", explained f. vice-Chancellor Erhard Busek to "EuroFora".   

 An astonishingly concrete and simple example of European Integration from the grassroots : Starting by EU Citizens, i.e. those "Europeans", that EU Parliament's new President, Jerzy Buzek (this time with a "z"), wants to bring alongside MEP's decision-making proces, (according to "EuroFora"'s main idea : Comp. supra)...

***


Polls

2009 EU Elections were won by Parties against Technocracy and Turkey's controversial EU bid, while the 1999-2004 Majority Abstention trend decelerated. What should be done in 2009-2014 ?

Results

SMF Recent Topics SA

Copyright (c) 2007-2009 EIW/SENAS - EuroFora.net. All rights reserved. ISSN 1969-6361.
Powered by Elxis - Open Source CMS.