EuroFora
October 24, 2020, 06:42:23 AM *
Welcome, Guest. Please login or register.

Login with username, password and session length
French German Italian Dutch Spanish Portuguese Korean Chinese Simplified Japanese Greek Arabic Russian
News: European NEWS at : http://eurofora.net * European DEBATES at : http://eurofora.net/forum
 
   Home   Help Search Login Register  
Pages: [1]
  Print  
Author Topic: Carl Bildt : Bévues Turques ...et choux de Bruxelles: Qui pèse plus ?  (Read 4111 times)
GVK369
Jr. Member
**
Offline Offline

Posts: 98


View Profile
« on: May 27, 2009, 02:05:40 AM »

...

Carl Bildt (selon M. Rousselin) : Bévues Turques, qui "pèsent" plus lourd (à l'éstomac de l' Europe) que les choux de Bruxelles...


Décidement, le syndrome de la bureaucratie des Bruxelles affecte même 1 ou 2 employés du Fig, (toujours les mêmes : pex. M. Rougelin, pardon : Rousselin, propagandiste traditionel de la Turquie dépuis un passé qu'on croyait révolu)...

Ainsi, au moment où le Président de la République, Nicolas Sarkozy, réussit de créer une Base Militaire de la France à un carrefour stratégique pour les transports d' energie mondiaux, édifier une nouvelle "Sorbone" et un nouveau "Louvre" pour le Monde Arabe et d' Asie, ainsi que promouvoir les Hautes Technologies françaises avec l' avion "Rafale" de Dassault, à Abou Dhabi, aux Emirats Arabes Unis, au détroit d'Ormuz, d'où passent 40% des bateaux petroliers du commerce Mondial, (sans que le sympathique et entreprenant Abu Dhabi exige, nullement, de l' argent du contribuable européen et d'entrer dans l' Europe, comme la Turquie insiste),

le prétendu "géo-politicien" M Rousselin ne trouve rien de mieux à faire que d'aller s'enfermer au béton routinier et bureaucratique des Bruxelles, pour pousser le Ministre des affaires étrangères Suédois, M. Carl Bildt, (l'ex-controleur de l'Irak), de répéter ses notoires positions d'alignement sur la pression traditionelle des USA pour tenter d' imposer, à tout prix, l' entrée de la Turquie dans l' UE !...

Et tant pis pour l' Europe, ... tant pis pour la logique et la vérité...

Forcement, pour essayer de vendre un tel dossier "indéfendable", des grosses bévues (et/ou "oublis") sont inévitables...

FAITS :

------------------

- Bildt  (selon M. Rougelin) : "Je comprends que (la Turquie) inquiète... L'Europe s'est transformée à chaque élargissement, mais elle est aujourd'hui ..plus efficace que jamais".

* Réalité  : 3 "NON" sans précédent à 3 Euro-Referenda à 3 pays-membres de l'UE.. Blocage des reformes des Institutions Européennes (rejet de la Constitution, gel du Traité de Lisbone, etc). Abstention MAJORITAIRE aux Elections Européennes de 1999 et 2004, pour la 1ère fois dans l'Histoire. Sondages avec record d' Impopularité de la Commission, etc.  (Tout célà, dépuis qu'on parle de "candidature" Turque)..

Bravo, pour l"efficacité",  ( à démolir le "rève Européen" ?)..
---------------------

-  Bildt  (selon M. Rougelin) :  "Si nous fermions la porte à la Turquie, nous encouragerions les tendances nationalistes dans une autre direction et nous enverrions un signal très négatif au reste du monde."

* Réalité : Si l' Europe accepte de tels chantages scandaleux, et plie sous la ménace, elle sera manifestement finie, (et d'autres pourront faire les mêmes ménaces) ! 

D'ailleurs, l' UE a déjà dit "Non" au Maroc, sans empêcher d'avoir aujourd'hui des très bons rapports avec Rabat. Comment justifier une discrimination au détriment du Maghreb (Algérie y comprise, ex-térritoire français) voisin, ami et francophone ?

Comment oser rétarder l' Ukraine (pays incontestablement Européen et avec certaines technologies avancées, pex. avions Antonov, déjà stratégique pour les routes du Gaz) ?

Que diraient les USA, si quelques uns les ménacaient avec un "nationalisme Méxicain", s'ils ne faisaient pas entrer le Méxique entier dedans, portant leurs frontières au Guatemala, etc ?
------------------------

- Bildt  (selon M. Rougelin) : "nous (l' Europe) aurons besoin du dynamisme économique (sic  !)  et démographique de la Turquie. "

* Réalité :

a) Economie : S'agit-il de la plus grosse .. DETTE etrangère au Monde ? (L'endettement turc étant dévenu pire que la dette Méxicaine).. Ou de l' absence totale de la moindre goutte de pétrole ou gas (que l' Algérie, par contre,. a en abodance) ? Ou d'un niveau de sous-développement économico-éducatif et social notoire, en comparaison avec l'UE ? Ou d'un "tourisme de masse", et d'une vieille industrie de bas niveau exceptionellement polluante ? Du "Dumping Social", avec un main d'oeuvre non-qualifié, notoirement obtenu à coups de grosses violations des Droits de l'homme et des Libertés Démocratiques ? C'est ca le "modele" à proposer aux Citoyens Européens ?...

b) Démographie : Fait-on de la propagande au fameux dicton du PM Turc M. Erdogan (pour lequel il est même allé en prison 2 mois !), selon qui "Nos armes sont les ventres de nos femmes" ?  (Le reste concerne les "minarets"). Comment prétendre cela, au moment que tous les pays européens qui ont été asssaillis d'une immigration massive organisée de provenance de la Turquie, affrontent, notoirement, aujourd'hui, des GROS PROBLEMES D' INTEGRATION, des réactions populaires, etc., avec Ecoles degradés, des "Ghéttos" urbanistiques et même Linguistiques et Culturels, systématiquement maintenus par ceux qui exploitent des pauvres immigrés comme "pions" d'influence politique, des réfus notoires d' apprendre d'abord au moins la Langue et la Culture du pays d'acceuil, etc. (comme pex. Danois, Hollandais ou Allemands, voient maintenant, en subissant les consequences)..

L' Europe aurait bésoin d' exploiter d'immigrés de bas niveau éducatif et de qualification, et serait incapable de valoriser des gens bien qualifiés et éduqués ?  Cela dépend du modèle de l' Europe qu'on veut pour l'avenir : Une Europe à Haut niveau de développement, axée sur les Innovations et Hautes Technologies, ou une vieille pétite "europette", de bas niveau, depassée, soumise et subordonnée ?

En fait, c'est le monde à l' envers : En réalité, la problème "Démographique" Turc est célui qu'utilisent la plupart de ceux qui .. s'opposent aux exigences controversées de la Turquie..

Quant à la Natalité : Merçi, ca va : La France, selon les chiffres récents, est en cours de développer une natailité parmi les plus révitalisées au sein de l'UE, beaucoup plus forte que celle de quelques autres pays de l'UE..
----------------------

- Bildt  (selon M. Rougelin) : "Avec la Turquie, l'Europe peut être un facteur significatif de réconciliation avec le monde musulman."
.

* Réalité : Et (pour ne prendre qu'un example) : .. Abou Dhabi (v. plus haut), c'est quoi ? Peut-être des .. .Boudhistes Japonais ?

D'ailleurs, l'UE a déjà dit "NON" au Maroc, grand pays Musulman, ami historique, mais cela n'empeche pas d'avoir d'excellents rapports avec lui. Pour ne pas parler de l'Algérie, ex-française, et francophone, (avec pétrole et gaz en plus)..

La decouverte tardive d'une "islamisation" de façade par quelques uns en Turquie, qui l' exploitent manifestement pour tenter de manipuler quelques Arabes, imposer le "foulard islamique" même aux Ecoles en Europe, multiplier des Mosquées à tout prix, etc, ne peut tromper la large masse des peuples Arabes amis, qui savent très bien que la Civilisation Arabe a été détruite par l' Empire Ottoman-Turc, qui leur a imposé son Occupation Militaire, contre laquelle  ils ont dû combattre pendant des decennies, avec sacrifices, pour libérer leurs pays, (Comp. pex. le film/livre historique "Sir Laurence d'Arabie", etc)...

Non : Nos amis Arabes et autres Musulmans (pex. d' Indonesie, etc) veulent avoir des bonnes rapports avec la France et l' Europe, mais n' exigent pas d'entrer dans l' UE, contrairement à la Turquie..
--------------------------------------

- Bildt  (selon M. Rougelin) :  "Et puis, si nous estimons que Chypre est en Europe, alors que c'est une île au large de la Syrie, il est difficile de ne pas considérer que la Turquie est en Europe."

* Réalité : Répetition, copier-coller, de propagande habituelle de la Turquie..

Quel rapport entre l' Anatolie Turque de plus de 72 millions d'habitants, la plupart ténus en état de sous-développement par un régime qui ne s'est pas réformée dépuis des siècles, avec frontières terrestres qui touchent l' Irak, la Syrie et l' Iran,

...et un pétit île à la mer Méditerranée, avec une population à la taille de Luxembourg (moins d' 1 million d'habitants), bien éduquée et 80% culturellement grecque, historiquement et linguistiquement Européenne dépuis 3 millenaires, patrie du philosophe grec Zenon, fondateur du Stoicisme, 1er pays Chrétien au Monde, et royaume Français pendant plusieurs siècles, avant d'être pris par les anglais, financierement ...plus riche (en PIB par habitant) que le Portugal ou la Grèce, ou la Bulgarie, la Pologne, et plusieurs autres pays-membres de l'UE, avec la 5e flotte marchande au monde, et un des plus grands investisseurs en Europe de l' Est, (surtout la Russie, comme Luxembourg) ?

Alors qu'est-ce qu'on va dire de Malte ? Qu'elle serait moins proche de l' Italie, que de la Libye africaine ? Et de Gibraltar ? Qu'il serait moins proche de l' Espagne et du R.U., que du Maroc africain ? (etc).

Quelle imposture évidente ! Si un lobby Turc et/ou Mondialiste n'a que de tels pseudo-"arguments" pour tenter, desperement, à justifier la démande controversée de la Turquie d'entrer dans l' U.E., ils avouent leur impasse...
----------------------------------------

- Bildt  (répondant à la question  : "Allez-vous ouvrir de nouveaux chapitres dans les négociations d'adhésion avec la Turquie ?") "Nous serons les mandataires du Conseil européen. C'est une question qui relève plus des Vingt-Sept que de la présidence".

* Réalité : 100% d'accord, sur ce point.

En tout cas, la France (et d'autres) a clairement dit (après les Elections présidentielles et législatives de 2007, brillament gagnées par Nicolas Sarkozy et ses alliés), qu'il n'en est pas question d' ouvrir à la Turquie (et/ou autres pays qui n'ont pas vocation d'adhérer dans l'UE) les 5 chapitres qui sont reservés aux Membres entiers de l'UE.

Et le Conseil Européen, avait déjà décidé, dépuis décembre 2006, de "géler" 6 autres chapitres, tant que la Turquie réfuse de remplir les obligations qu'elle avait assumé vis a vis de l'UE pour que les négotiations commencent (en 2005).

En plus, les 27 pays-membres de l'UE ont officiellement décidé de qualifier ces négotiations avec la Turquie d' "Open-ended", c.a.d. avec un résultat "ouvert" à d'autres possibilités aussi, et pas forcement l' adhésion, mais, pex. un parténariat privilégié.

En même temps, les 27 ont aussi ajouté que l'UE devrait examiner aussi si elle serait capable d' "absorber", ou "integrer" le gros boulet Turc, ou pas. (Du point de vue Economique, Social, institutionnel, etc).

Quant au Parlement Européen, une franche Majorité a clairement rejetté, en mars 2009, un amendement Socialiste qui demandait de dire que "l' objectif des negotiations" avec la Turquie serait son "Adhésion"  :

Le "NON" des euro-députés a été clair, la-dessus, et sans equivoque.

Quant à la large  majorité des Citoyens européens, ... on n'a qu' à leur démander clairement ce qu'ils en pensent !

Osera-t-on ?
-----------------------------------

Enfin, selon M. Rousselin, qui est allé interroger M. Bildt à Bruxelles, "L' UE" aurait "bésoin (sic !) de la Turquie". Pourquoi faire ? "Pour ...peser dans le Monde", prétend-il.

Si la seule question qui se pose, est de "PESER", alors, il suffit de rétourner le compliment à M. Bildt :

=> Avec une telle logique, puisqu' on y est, pourquoi, donc, ne pas envisager aussi l' adhésion de la ... Russie dans l' UE ?   Avec nos amis russes, (culturellement Européens de longue date, et bien developpés) nous ..."peserions" à coup sur beaucoup plus "lourd" !...

(Comme suédois, il va sursauter alarmé, seulement d'y penser  !)..

Au moment où toute la politique de la Santé essaie de combattre ce qui provoque ..l' obésité, MM Rousselin et Bildt seraient mieux avisés de profiter de leur passage du siège de la Commission pour consommer un peu plus des ..."choux de Bruxelles".

Ils sont excellents, tous pétits, et beaucoup plus légers à digérer pour l'estomac européen, que la Turquie ...


( V. http://www.lefigaro.fr/elections-europeennes-2009/2009/05/25/01024-20090525ARTFIG00315-l-ue-a-besoin-de-la-turquie-pour-peser-dans-le-monde-.php )
« Last Edit: May 28, 2009, 11:11:14 PM by GVK369 » Logged
Alois
Newbie
*
Offline Offline

Posts: 6


View Profile
« Reply #1 on: May 31, 2009, 12:35:28 PM »

M. Rousselin, en se depechant de courrir à Bruxelles pour poser 3 ou 4 questions (!) sur la Turquie au MAF Suédois Carl Bildt, (notoire pour ses anciennes positions communes avec l'axe britano-américaine qui cherche dépuis longtemps à imposer la Turquie au dos de l'Europe), n'a rien fait d'autre que de jetter une peau de banane contre la majorité présidentielle en France, la veille des elections européennes, et de tenter de gacher les rapports France - Suède, (comp. en bas).

Et tout cela, seulement quelques jours après une visite du PM turc, M. Erdogan, à Suède !...

Quelle exécution rapide des désiderata du lobby turc, par quelques uns qu'il a placé auparavant à des postes moelleux aux Médias et qu'on laisse encore continuer à monopoliser l' information des citoyens !


Quote
"... Jeudi, lors du petit-déjeuner hebdomadaire de la majorité à l'Elysée, M. Sarkozy a affirmé qu'"une visite en Suède est complètement inopportune" actuellement, a rapporté l'un des participants à l'AFP.

"L'interview (de M. Bildt) a été considérée comme déplacée. Prendre bille en tête une position française, en pleine campagne (des élections européennes), et dans un journal français, cela a semblé curieux", a assuré la source proche de l'Elysée. "C'est bizarre", a-t-elle insisté, "ce n'est pas la peine de raviver un problème avant le scrutin" du 7 juin.

Toujours selon cette source, "sans cette déclaration (de M. Bildt), le voyage aurait pu se faire" le 2 juin, comme programmé. "D'ores et déjà, on sait que la Suède plaidera (lors des six mois de sa présidence) pour un sujet sur lequel la France et l'Allemagne ne sont pas d'accord" avec elle, a-t-on ajouté.

A l'approche du scrutin européen, des voix d'opposition -gauche et souverainistes de droite- ont accusé M. Sarkozy de "double langage" sur cette question de l'adhésion turque, relevant notamment que, sous sa présidence au second semestre 2008, l'UE avait ouvert deux nouveaux chapitres dans la négociation avec Ankara.

La porte-parole du Premier ministre suédois, Roberta Alenius, a en tout cas soutenu vendredi que "la Turquie n'a rien à voir" dans ce report. Les divergences de vues entre Paris et Stockholm sur l'adhésion de la Turquie à l'UE "ne sont pas nouvelles", a-t-elle argué.

Elle a également affirmé que les entretiens de M. Sarkozy avec M. Reinfeldt, le 3 juillet, porteraient sur des questions prioritaires de la présidence suédoise de l'UE comme la crise financière, les institutions, et le réchauffement climatique avant le sommet de Copenhague.

http://actu.voila.fr/actualites/politique/2009/05/29/desaccords-sur-la-turquie-la-visite-de-sarkozy-en-suede-reportee.html

« Last Edit: May 31, 2009, 12:41:58 PM by Alois » Logged
Pages: [1]
  Print  
 
Jump to:  

Powered by MySQL Powered by PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2015, Simple Machines Valid XHTML 1.0! Valid CSS!