english french german greek italian lithuanian russian serbian spanish
Home arrow In Brief arrow A pleasant open day at the Council of Europe

A pleasant open day at the Council of Europe

Written by ACM
Среда, 08 Май 2019

A pleasant open day at the Council of Europe

May 5th 2019     Anniversary of the Council of Europe 1949-2019

Article Patrick Bracker

-----------------------------------------------------

 (NDLR: Viewpoints published here do not necessarily reflect "Eurofora"s ideas.

+ 4 Translations, in English, German, Italian and French, are provided herewith).

-----------------------------------------------------------

coes_cm_room_p.brackererfra_400 

Visitors were invited to a fun treasure hunt to discover the places and the different aspects of the house.  Find elements of the construction, in the time frieze or on the large pan-European map or even in the heart of wall tapestries, decode a name, or find the number of pillars that support the hemicycle, locate values and answer some rebus or research in the area.   

At each stage of the treasure hunt, there was a growing public interest in the Palace's treasures, including the discovery of gifts made over the years by Member States to the Institution. The visitors' efforts were rewarded with gifts: by passing by to present the result of their research at the dedicated stand, where the charming hostesses of the Council distributed bags or magnets, pens or posters in addition to their good advice and lovely smiles.  

The courageous visitors could then go to the European Court of Human Rights to continue their journey of discovering the jewel of the Council of Europe.  

coe_wall_of_photos__70_years_history_p.brackererfra_400 

Through this playful game, geography, art, values or reflection constitute a set of realities experienced on a daily basis by the actors of Greater Europe and the staff of the Council of Europe. Exhibitions’ showing the Institution’s many activities over the past 70 years, such as the Landscape Convention or the exhibition summarizing the important stages of European integration.  

 

coe_timeline_wall__pbrackererfra_400 

 

For this 70th anniversary 1949-2019, many interested visitors and enthusiasts came in large numbers, a great pan-European success in a friendly atmosphere!

 

---------------------------------------------------------------------


Ein angenehmer Tag der offenen Tür beim Europarat.

Die Besucher wurden zu einer lustigen Schatzsuche eingeladen, um die Orte und die verschiedenen Aspekte des Hauses zu entdecken.  Finden Sie Elemente des Baus, im Zeitrahmen oder auf der großen paneuropäischen Karte oder sogar im Herzen von Wandteppichen, entschlüsseln Sie einen Namen oder finden Sie die Anzahl der Säulen, die den Plenarsaal stützen, Werte lokalisieren und auf einen Rebus oder eine Forschung in der Region antworten.

In jeder Phase der Schatzsuche wuchs das öffentliche Interesse an den Schätzen des Palastes, einschließlich der Entdeckung von Geschenken, die die Mitgliedstaaten im Laufe der Jahre an das Organ gemacht haben.  Die Bemühungen der Besucher wurden mit Geschenken belohnt: Sie kamen vorbei, um das Ergebnis ihrer Forschung auf dem eigenen Stand zu präsentieren, wo die charmanten Hostessen des Rates neben ihrem guten Rat und ihrem schönen Lächeln auch Taschen oder Magnete, Stifte oder Poster verteilten.  

Mutige Besucher konnten dann zum Europäischen Gerichtshof für Menschenrechte gehen, um ihre Reise zur Entdeckung des Juwels des Europarates fortzusetzen.  

In diesem spielerischen Spiel bilden Geographie, Kunst, Werte oder Reflexion eine Reihe von Realitäten, die von den Akteuren des Großraums Europa und den Mitarbeitern des Europarates täglich erlebt werden. Ausstellungen, die die vielfältigen Aktivitäten des Instituts in den letzten 70 Jahren zeigen, wie die Landschaftskonvention oder die Ausstellung, die die wichtigen Phasen der europäischen Integration zusammenfasst.

Zu diesem 70-jährigen Jubiläum 1949-2019 kamen begeisterte und interessierte Besucher in großer Zahl, ein großer paneuropäischer Erfolg in einer freundlichen Atmosphäre!

 

-------------------------------------------------------


Una piacevole giornata di apertura al Consiglio d'Europa.

I visitatori sono stati invitati ad una divertente caccia al tesoro per scoprire i luoghi e i diversi aspetti della casa. Trovare elementi della costruzione, nell'arco temporale o sulla grande mappa paneuropea o anche nel cuore degli arazzi delle pareti, decodificare un nome, o trovare il numero di pilastri che sostengono l'emiciclo, localizzare i valori e rispondere a qualche rebus o ricerca nell'area.   

In ogni fase della caccia al tesoro si è registrato un crescente interesse del pubblico per i tesori del palazzo, compresa la scoperta dei doni che gli Stati membri hanno fatto nel corso degli anni all'istituzione.  Gli sforzi dei visitatori sono stati premiati con regali: passando a presentare il risultato della loro ricerca presso lo stand dedicato, dove le affascinanti hostess del Consiglio hanno distribuito borse o magneti, penne o poster, oltre ai loro buoni consigli e sorrisi.  

I visitatori coraggiosi potrebbero poi recarsi alla Corte europea dei diritti dell'uomo per continuare il loro viaggio alla scoperta del gioiello del Consiglio d'Europa.  

Attraverso questo gioco ludico, la geografia, l'arte, i valori o la riflessione costituiscono un insieme di realtà vissute quotidianamente dagli attori della Grande Europa e dallo staff del Consiglio d'Europa. Mostre che illustrano le numerose attività dell'istituzione negli ultimi 70 anni, come la Convenzione sul paesaggio o la mostra che riassume le tappe importanti dell'integrazione europea.  .  

Per questo 70° anniversario 1949-2019, i visitatori entusiasti e interessati sono arrivati in gran numero, un grande successo paneuropeo in un'atmosfera amichevole!

 

----------------------------------------


Une agréable journée porte ouverte au Conseil de l’Europe.

Les visiteurs étaient invités à un jeu de piste ludique pour découvrir les lieux et les différents aspects de la maison.  Trouver des éléments de la construction, dans la frise temporelle ou sur la grande carte paneuropéenne voire au cœur de tapisseries murales,  décoder un  nom, ou trouver le nombre de piliers qui soutiennent l’hémicycle, localiser des valeurs et répondre à quelque rébus ou de recherche dans le périmètre.   

À chaque étape du jeu de piste, se développait l’intérêt accru du public aux trésors du Palais, avec notamment la découverte des cadeaux faits au fil des années par les Etats membres à l’Institution.  Les efforts des visiteurs étaient couronnés par l’octroi de cadeaux : en passant présenter le résultat de leur recherche au stand dédié, où les charmantes hôtesses du Conseil  distribuaient outre leurs bons conseils et ravissants sourires, des sacs ou des magnets, des stylos ou des posters.  

Les visiteurs courageux pouvaient ensuite se rendre à la Cour Européenne des Droits de l’Homme pour continuer leur chemin de découverte du joyau du conseil de l’Europe.  

À travers ce jeu ludique, la géographie, l’art, les  valeurs ou la réflexion constituent un ensemble de réalités vécues au quotidien par les acteurs de la Grande Europe et les personnels du Conseil de l’Europe. Les expositions  montrant  les  activités multiples de l’Institution  depuis 70 ans, comme  la convention sur le paysage ou l’exposition récapitulant les étapes importantes de la construction européenne.  

Pour ce 70ème anniversaire  1949-2019, les visiteurs enthousiastes et intéressés sont venus en nombre, une belle réussite paneuropéenne dans une ambiance conviviale !

BP

EUDigitalMedia

Statistics

Visitors: 38106713

Archive

Login Form





Remember me

Lost your Password?
No account yet? Create account

Syndicate

RSS 0.91
RSS 1.0
RSS 2.0
ATOM 0.3
OPML

Other Menu

(Opinion)

Paris - Bruxelles - Strasbourg, 2 septembre 2008

elysee_conference_ambassadeurs__eu_press_400


Le spectaculaire succès du Président français, Nicolas Sarkozy, (en tête de l'UE jusqu'a décembre), à obtenir de suite un cessez le feu inattendu entre la Russie et la Georgie, immédiatement après sa visite aux Présidents Medvedev et Saakashvili, au pire moment de tensions et heurts violents meurtieurs, qui avaient tué plusieurs innocents et provoqué le deplacement forcé de réfugiés par milliers, lui donne incontestablement une stature vraiment européenne :

A ses liens personnels bien connus avec l'Hongrie, la Grece, l'Italie ou l'Espagne, en sus de son amitié avec la chancelière allemande Merkel, son souhait d'essayer d'attirer l'Angleterre au jeu européen, etc, s'y ajoute, maintenant, une réussite, fragile certes, mais importante, au combat pour la Paix dans la "grande" Europe du général De Gaulle, "jusqu'a l'Oural", qui inclut naturellement la Géorgie, l'Arménie et d'autres pays, et ne peut exister qu'avec rapports de confiance et partenartiat stratégique avec la Russie.

Apres avoir réussi à debloquer la situation au Liban, (pays avec liens culturels historiques en Europe), lors du Sommet pour la Méditerranée à Paris, juillet dernier, (comme atteste maintenant le prémier accord d'echange d'Ambassadeurs avec la Syrie), Sarkozy activa maintenant une présidence française de l'EU bien entreprenante, à l'autre bout de l'Europe, à Moscou, où, contrairement à Napoléon, il a été reçu avec soulagement par le nouveau président russe, ami de l'experimenté Vladimir Poutine.

Cet homme politique rélativement nouveau au plan politique européen, avec une vision souvent critique ou même critiquée, à tort ou a raison, mais ambitieuse et concrete a la fois, qui aime s'adresser aux "Européens", comme il dit, n'est-il pas bien placé pour stimuler le fameux débat sur l' "Identité de l' Europe", qu'il a proposé au Parlement Européen récemment à Strasbourg, moins d'un an avant les Elections européennes de 2009 ?

En 2007, il a réussi à faire monter spectaculairement la participation citoyenne aux élections présidentielles en France, obtenant des récords historiques :

N'est-ce pas, justement ce que l' Europe a bésoin, apres 2 abstentions majoritaires sans précedent aux Elections de 1999 et 2004, et 3 "Non" aux réferenda pour ses institutions en 2005 et 2008, pendant une décennie trouble 1999-2008, (marquée surtout par la demande controversée de la Turquie d'entrer dans l'UE eclipsant les avancées de la Monnaie unique et de la liberté de circulation à l'espace Shengen, avec consequences mal-ressenties par la majorité des citoyens, bien au-délà des clivages du passé), qui a failli stopper l'integration européenne ?

Et cela, au moment même ou une globalisation galopante met l'Europe devant un choix crucial entre saut qualitatif en avant, apte à valoriser une occasion historique exceptionelle à se développer résolument, après les vaines destructions, querelles et tensions des guerres "chaudes" ou "froides" qui lui ont couté son rang dans le Monde, ou réculer définitivement en décadence...

Alors, que certains de nos amis à la Commission en Bruxelles, lui laissent au moins un peu d'espace de mouvement, et qu'ils l'aident à tenter d'insufler de l' oxygène frais et vivifiant aux rapports entre les citoyens et une Europe qui a manifestement bésoin et mérite de retrouver d'urgence un nouveau dynamisme populaire, avec un souci de réalisme mais aussi une vision passionante pour son avenir !

Après tout, les Etats Unis d' Amérique ne se sont pas faits à coups de bureaucratie, nécessaire et utile, mais manifestement insuffisante : Sans l'impulsion d'hommes politiques originaux, d'intellectuels vraiment engagés, et, surtout, sans l'enorme énergie émanant de la conscience d'enjeux à la fois pratiques et grandioses, bien resentis par des millions de citoyens, stimulant leur adhésion active comme pioniers d'un nouveau avenir commun à construire, ils seraient encore une ex-colonie périphérique, affaiblie par stériles divisions, passif et impuissant spectateur des convulsions tragiques d'un Monde à la dérive...

Que les vrais "européens" ré-lisent au moins les fameux discours historiques sur l' Europe d'un Sarkozy bien inspiré à Strasbourg, aussi bien avant qu'après avoir gagné les élections françaises, le 21 février et le 2 juillet 2007, après son 1er sommet des Bruxelles, qui a adopté le nouveau Traité de l'UE en conclusion de la presidence allémande : Bonnes lectures pour cet été 2008, afin de préparer l' avenir qui s'ouvrira (ou fermera) à partir des élections européennes de 2009.

Peut-etre revelera-t-il plus, en ce sens, lors de ses 2 discours-debats prochains avec les eurodeputés, prévus lors des sessions plenières du Parlement Européen a Strasbourg en octobre et décembre 2008... 

dsc00891_400

Foreign Minister Bernard Kouchner had already unveiled President Sarkozy's intentions, during a particularly "hot" Press Conference in Paris, where he faced some's insistance for "sanctions", with a call for "a common EU stance". In the meanwhile, he was consulting "all these days" most of his EU, Russia and Georgia counterparts, (as Sarkozy's Spokesman, P-J. Henin confirmed to "EuroFora"). This allowed him to obtained the desired result, as EU Chairman, at a short, exceptional EU Summit in Brussels, afterwards.

dsc00889_400

But, Sarkozy's No 1 official, Presidential palace's Secretary General Claude Gueant, active at Elysee during the 2008 Ambassadors' Conference, (together with his Top Diplomat, the experienced David Levitte), is well known for having an overall view : A link with 2009 EU Elections at the horizon ?

Polls

2009 EU Elections were won by Parties against Technocracy and Turkey's controversial EU bid, while the 1999-2004 Majority Abstention trend decelerated. What should be done in 2009-2014 ?

Results

SMF Recent Topics SA

Copyright (c) 2007-2009 EIW/SENAS - EuroFora.net. All rights reserved. ISSN 1969-6361.
Powered by Elxis - Open Source CMS.